United Iranian Party

A poem for a rape self defence victim

Reihaneh s’envolait au vent8693_10201297128939669_2091046674_n

1392462_10205081829594820_5223522751155012650_n

Il s’agit d’une pendaison sacrée

Sous les derniers rayons glacés

Quand l’on respire de l’air de sérénité.

Il s’agit d’une femme et son acte courageux

Qui sauvait son corps par un coup de couteau

Blessant l’épaule au violeur

Lequel étant achevé par son parrain

Pour déjouer le mauvais destin.

Il s’agit d’une  femme qui disait ” Non ! “

Pourtant, enfermée pour cette frêle raison

Et puis  pendue pour terminer cette vergogne

Comme si elle violait leur sacré Coran

Et galvaudait les sourates par sa féminité

À son plaisir de l’infidélité.

Mais elle était complice depuis l’Infidèle Êve
Maudite et exilée du paradis d’impunité

Lapidée maintefois par les lois de la charia.

Alors, elle est pendue sous la potence sacrée

Et la loi de la Rétribution d’islam

Ah, ultime équité d’Allah !

Comme une rose morte sous un rosier vivant

Reihaneh s’envolait ce matin au vent.

Par Jahanshah Rashidian

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *